Accueil


Vide grenier 12 Novembre 2017

VIDE GRENIER DES 4 PATTES DU PIEMONT OLORONAIS
Le 12 Novembre 2017


L'association les 4 Pattes du Piémont Oloronais organise son vide grenier le Dimanche 12 Novembre 2017 à la Salle Laulhère à Oloron Ste Marie. Si vous souhaitez réserver un emplacement, vous pouvez appeler et laisser un message sur le numéro visible sur l'affiche de l’événement ou par mail.

Plus nous serons nombreux à y participer, plus nous aurons de quoi aider nos protégés de manière financière.

Merci d'avance aux futurs exposants et visiteurs ! On se donne rendez-vous donc au 12 Novembre !


Vde grenier le 31 Juillet 2016

L'association les 4 Pattes du Piémont Oloronais organise son vide grenier le 31 Juillet 2016 à la Salle Laulhère à Oloron Ste Marie !!!
Nous vous y attendons nombreux en tant qu'exposants, visiteurs ou pour nous donner un petit coup de main. Merci à tous

Lien de l'actualité


VIDE GRENIER DES 4 PATTES DU PIEMONT OLORONAIS LE 17 JANVIER 2016

VIDE GRENIER DES 4 PATTES DU PIEMONT OLORONAIS
LE 17 JANVIER 2016 !!!!!!!

L'association les 4 Pattes du Piémont Oloronais organise son vide grenier le 17 janvier 2016 à la Salle Laulhère à Oloron Ste Marie !!!
Nous vous y attendons nombreux en tant qu'exposants, visiteurs ou pour nous donner un petit coup de main. Merci à tous


Vide grenier

Bonjour à tous,

L'association organise un vide grenier le dimanche 18 janvier 2015 à Oloron. Si vous souhaitez réserver un emplacement, vous pouvez appeler et laisser un message sur le numéro visible sur l'affiche de l’événement ou par mail.

Plus nous serons nombreux à y participer, plus nous aurons de quoi aider nos protégés de manière financière.

Merci d'avance aux futurs exposants et visiteurs ! On se donne rendez-vous donc au 18 janvier !

Informations complémentaires sur le forum


Eté 2014

L'été 2014 arrive avec son lot d'abandon... N'oubliez pas nos amis !


4 Pattes du piémont oloronais : bientôt un parc à chats

À ce jour, 25 familles d'accueil prennent en charge des animaux recueillis par l'association, le temps qu'une famille d'accueil définitive soit trouvée. (Archives S.L.)

L'association des 4 Pattes du piémont oloronais, qui s'est implantée sur le territoire depuis à peine deux ans, compte déjà plus de 70 adhérents et ne manque pas de dynamisme. Particulièrement motivée, sa présidente Marie Labède a mené l'assemblée générale tambour battant, égrenant les nombreux besoins de l'association.

Un rappel important pour commencer : les chats libres, errants, sont protège par la loi. Chaque année, les 4 Pattes dépensent plus de 15 000 € en frais vétérinaires pour les nombreux chats et chiens recueillis.

Car les animaux abandonnés sont encore légion sur le territoire et les familles d'accueil trop peu nombreuses (25 à ce jour) pour tous les accueillir. Marie Labède remercie d'ailleurs chaleureusement ceux qui acceptent, pour quelques jours ou quelques mois, de faire une place à ces animaux en attente d'une nouvelle famille. En riant, elle rappelle : "On finit toujours par trouver une famille adoptante adaptée, même pour les animaux moches, vieux ou aveugles… "

Bientôt un parc à chats

Un optimisme qui trouve également un nouveau souffle grâce à la mairie d'Oloron. Cette dernière envisage de mettre à disposition de l'association un grand terrain, d'environ 1 000 m², pour exfiltrer des rues les animaux dont certains riverains se plaignent. "On est entrain de voir pour le site. Ce sera uniquement un parc à chats", précise Marie Labède.

Il n'y aura cependant pas de place pour tout le monde : "Nous ne sommes pas une fourrière. C'est trop facile de dire qu'on déménage dans trois jours et qu'on ne sait pas quoi faire de son animal", grince la présidente avant de se radoucir. Car quand on aime les bêtes, c'est pour la vie.

À la fin de l'assemblée générale, les anecdotes abondent entre adhérents sur la solidarité des Oloronais. Mention spéciale au groupe de chasseurs qui a aidé à rénover un vieux chenil, ou encore à ces habitants qui n'hésitent pas à payer la stérilisation du vieux matou qui a annexé le fond de leur jardin. Une gentillesse qui touche les membres de l'association : "On a peu de personnes contre nous. Sur Oloron, les gens sont attachés aux animaux et ils n'hésitent pas à nous aider".

Mieux connaître les activités de l'association sur http://4ppt.org

Un vide-greniers pour récolter des fonds

En dehors des dons des particuliers, l'une des principales sources de revenus des 4 Pattes du piémont oloronais provient de l'organisation de vide-greniers. Le prochain est organisé dimanche 20 juillet. Ouvert à tous, il aura lieu toute la journée au jardin public. Les bénévoles tiendront une buvette dont les bénéfices permettront de payer croquettes et frais vétérinaires pour les animaux en attente d'adoption. En cas de pluie, le vide-greniers sera déplacé à l'espace Laulhère. Renseignements au 06 09 75 32 27 après 20 h ou macoumarewa@yahoo.fr

Article de la République des Pyrénées


Assemblée Générale de l'association

ASSEMBLEE GENERALE DES 4 PATTES DU PIEMONT OLORONAIS

VENDREDI 20 JUIN A 19H30 A LA VILLA BOURDEU à OLORON STE MARIE (à l'Office du Tourisme).

Bénévoles, adoptants, donateurs, sympathisants, vous êtes cordialement invités à assister à l'assemblée Générale de l'association.

Nous vous attendons nombreux !


Vent d'Oc - Article

Vent d'Oc a fait un article sur notre association. Il retrace un peu son existence et explique son fonctionnement.


Vous pourrez le trouver à la page 23 du fichier PDF que vous pouvez télécharger à partir du lien que vous trouverez ci-dessous. N'hesitez pas a venir sur le forum si vous avez des problemes pour le lire.


Merci a eux pour cette aide.

Fichier PDF - Vent d'Oc


Urgence - Six chiens à accueillir avant euthanasie

Suite au décès du maître, six chiens sont laissés à l'abandon. La fille du défunt ne peut pas s'en occuper et veut les faire euthanasier.

Nous recherchons donc en urgence des familles d'accueil pour sauver ces chiens. Ils se trouvent dans le secteur d'Oloron Sainte Marie.

Nous pensons à des croisés Fox terrier à poil court avec autre chose.

Ils ne sont pucés, ni vaccinés, ni stérilisés. Ils sont habitués aux chiens, mais pas aux chats, et n'ont pas rencontré d'enfants encore. Age entre 3 et 6 ans. Deux femelles et quatre mâles.

Pour plus d'info, voir le lien vers le forum.

Lien de l'actualité


(Article La République)
Oloron : l'association qui recueille chats et chiens est débordée

L'association des "4 pattes du piémont oloronais", créée au cours de l'année 2012, a vu son activité exploser en moins de deux ans. L'été dernier, elle a d'ailleurs recueilli nombre de chats et chiens blessés, qu'il a fallu soigner. À ses frais. C'est notamment pour honorer le paiement des dernières factures que l'association oloronaise organise dimanche 12 janvier un grand vide-greniers à la salle Palas.

"On monte en puissance, confirme Marie Labède, une des bénévoles de l'association. Compte tenu des bons services que nous rendons, les gens nous appellent de plus en plus. On s'est fait une petite réputation." À tel point que la messagerie de son téléphone portable, souvent surchargée, renvoie désormais à l'adresse mail de l'association.

Actuellement, "les 4 pattes" comptent une quarantaine de chats, "pucés, stérilisés et vaccinés", ainsi qu'une quinzaine de chiens en familles d'accueil, en attente d'adoption. "Moi, j'ai 13 chats dans l'appartement, confie Marie Labède. Et ce n'est pas sale, chez moi ! Huit sont voués à l'adoption."

Une vingtaine de familles d'accueil

L'association peut s'appuyer sur une trentaine de bénévoles "dont cinq femmes extrêmement actives" à l'origine des 4 pattes. Ainsi que sur une vingtaine de familles d'accueil. "Les familles d'accueil, ce sont les relais du bonheur pour l'animal, explique Marie Labède. Ils sont sortis de l'abandon et attendent de trouver une famille d'adoption."

Ainsi, à Noël, une vingtaine de chats ont trouvé un nouveau foyer. "En famille d'accueil, on connaît nos animaux. On sait rapidement si les enfants peuvent les approcher, s'ils sont adaptés pour des personnes âgées…" Le contrat d'adoption coûte entre 100 et 200 €. Parfois tout juste de quoi couvrir les frais engagés par l'association.

Cette dernière poursuit en outre son action en direction des "chats libres" (on ne dit plus chats errants depuis une loi du 6 janvier 1999, qui a posé le "statut" des chats libres) dans les quartiers. Une vingtaine de chats ont ainsi été stérilisés et pucés, référencés avec la personne qui les soigne.

Les 4 pattes du piémont ont donc besoins de dons, que ce soit en espèces sonnantes et trébuchantes (déductibles à 66 %) ou en matériel : litières, niches, nourriture, arbres à chats, couvertures, grillages… Les nouveaux bénévoles seront aussi accueillis avec soulagement.

Contact : les4pattesdupiemontoloronais@yahoo.fr

Toujours en quête d'un terrain sur Oloron

L'association est toujours en quête d'un terrain que pourrait lui concéder la ville d'Oloron, "notamment pour accueillir les chats indésirables dans les quartiers". Les "4 pattes" visent un terrain de 1000 m2 arboré, "avec des cabanes et clôturé sur trois pans" (suffisamment haut pour empêcher les matous de filer à l'anglaise). Le terrain pourrait également accueillir "en urgence" chats et chiens. En attendant, l'association a déjà eu à gérer des "urgences". L'été dernier, une "maman chien" a donné naissance à neuf patous qu'il a bien fallu héberger quelque part. Un particulier de Féas a mis à disposition un chenil à l'abandon depuis une dizaine d'années. "Toute une équipe de chasseurs d'Oloron et des environs s'est mobilisée pour nous donner un coup de main, couper les ronces et aménager le chenil", raconte Marie Labède. La plupart des patous ont depuis trouvé un nouveau foyer.

Vide-Greniers organisé par Les 4 pattes du piémont oloronais, dimanche 12 janvier de 8h à 19h, salle Palas. Tarif exposants : 5 € (tables et chaises comprises). Réservations au 05 59 34 41 64 aux heures des repas.

Article sur la République des Pyrénées


(article Sud Ouest)
Oloron : un collectif au service des animaux en détresse

Le rendez-vous avait été donné au quartier des Fontaines. « C’est une zone de notre champ d’action. Il y a beaucoup de chats errants dans les parages », avait prévenu Hélène, la secrétaire de l’association Les 4 Pattes du piémont oloronais.

Et, à dire vrai, elle ne s’était pas trompée. Autour du lavoir du quartier Notre-Dame, plusieurs matous maigrelets promènent leur démarche nonchalante.

C’est le vol de son chien, il y a huit ans - « Et aussi parce que je ne pouvais pas être vétérinaire », sourit-elle - qui a conduit Hélène à devenir un membre actif de la défense des animaux.

« J’ai d’abord placardé des annonces, fait le tour des vétérinaires, des refuges. Puis, j’ai découvert sur Internet les forums de protection animale », raconte cette employée d’un cabinet d’assurance.

La suite ? L’adhésion à l’Adap, l’Association de défense animale pyrénéenne, en 2008, puis un passage remarqué en mars 2009 à l’émission 30 millions d’amis : « Un vieux monsieur originaire d’Escou a été hospitalisé, laissant derrière lui ses huit chiens et dix petits chiots. J’ai contribué à leur sauvetage ».

En janvier 2012, plusieurs Oloronaises anciennes membres de l’Adap décident de se dissocier du collectif pour créer leur propre association : Les 4 Pattes du piémont oloronais. Dès lors, l’objectif premier est la stérilisation des animaux recueillis : « Il faut que les maîtres fassent de même, insiste Hélène. Cela permet d’éviter la prolifération et les abandons qui en découlent ».

Familles d’accueil

Aujourd’hui, elles sont trois membres à gérer le bureau du collectif. Autour d’elles, trois nourricières et une quinzaine de familles d’accueil s’occupent des animaux abandonnés.

Avec l’été et les départs en vacances, l’association est aujourd’hui débordée - jusqu’à « cinq à six appels par jour ». Alors qu’elle accueille d’ordinaire quatre à cinq chiens en même temps, elle en gère une vingtaine depuis le mois de juillet.

« C’est la période où il y a le plus d’abandon, concède Laurence, qui s’est portée famille d’accueil en mai 2012. En ce moment, il y a tellement d’animaux que nous sommes contraintes de refuser la prise en charge de certains. »

La situation est telle que Les 4 Pattes du piémont oloronais ont demandé à la municipalité la mise à disposition d’un terrain pour accueillir les chats errants, mal accueillis dans certains quartiers de la ville.

En attendant Hélène, elle, continue de s’occuper de ses six chats et ses quatre chiens, plus un cinquième, en attente d’adoption.

Article sur Sud Ouest


(Article Sud Ouest)
Des familles recherchées

L’association Les 4 Pattes du piémont oloronais recherche actuellement des familles d’accueil dans le secteur du Béarn et de la Soule afin d’alléger les jours de fourrière bien trop longs et pénibles pour nos amis à quatre pattes. Ces familles d’accueil canin et félin seront la transition entre la fourrière et le futur adoptant.

L’intégralité des soins (vétérinaire, croquettes…) est prise en charge par l’association. Il est bon de préciser que les chiens sont rigoureusement testés par un vétérinaire comportementaliste canin avant d’être placé en famille d’accueil. Il s’agira d’apporter aux animaux logis, câlins et promenades afin de les aider à retrouver une vie sociale.

Pour les familles intéressées, n’hésitez pas à contacter la présidente au 06 85 50 02 68 ou écrivez à l’adresse : les4pattesdupiemontoloronnais@yahoo.fr.

Article sur Sud Ouest


(Article La République)
Oloron : les chats errants pris en charge par une association

Des miaulements rauques au milieu de la nuit, une odeur d'urine persistante dans le jardin : ce genre de désagréments, dont se sont récemment plaints des habitants du quartier Notre-Dame, ce n'est pas pour eux du "pipi de chat". En mairie, on ne signale pourtant aucune "situation de risque sanitaire liée à une prolifération des chats".

Une association a décidé de prendre le taureau par les cornes et le matou par la peau du cou. "Les 4 pattes du piémont oloronais" se propose justement de stériliser les chats "libres", en partenariat avec les mairies, avant de les relâcher dans leur habitat naturel.

"Un chat stérilisé qui revient sur son territoire va limiter la prolifération", explique Marie Labède, présidente de l'association, créée en janvier dernier. Auparavant, ses bénévoles oeuvraient pour l'association de défense animale pyrénéenne. Pour ne pas la surcharger des formalités administratives oloronaises, les 4 pattes se sont lancées à Oloron.

Un local en attente

"On travaille surtout au coup de fil", précise Hélène Casabonne, secrétaire de l'association. Exemple : cette chatte qui venait de donner naissance à huit chatons dans un jardin. "Nous avons récupéré les chatons que la personne ne voulait pas garder, mais elle a par contre participé à la stérilisation de sa chatte." Du gagnant-gagnant, en somme. "Notre but est de sauver des animaux, mais nous le faisons en tant que bénévoles", insiste Marie. Après un passage en famille d'accueil, les chats recueillis ne sont "pas vendus" mais donnent lieu à un "contrat d'adoption", en moyenne de 140 à 200 €. Parfois, cela couvre à peine les frais de stérilisation et de puçage, ou les soins reçus par l'animal.

L'association sollicite dons (pas seulement financiers, des croquettes ou des cages de transports) et nouveaux bénévoles. Certes, Marie Labède conçoit que la présence de chats soit diversement appréciée des habitants, notamment, rue Navarrot, dans le quartier Notre-Dame. "Mais nous avons stérilisé la plupart de ces chats. Nous sommes en attente d'un local, avec un terrain, que la ville pourrait nous mettre à disposition pour créer une sorte de chatterie. Cela résoudra le problème." La présidente caresse dans le sens du poil. "Notre objectif, c'est d'aider les animaux et en même temps de respecter la population. Ce n'est pas parce qu'on s'occupe des animaux qu'on ne s'occupe pas des gens !"

Les 4 pattes du piémont oloronais, chez Marie Labède, Place du Séminaire, 64 400 Oloron. mail : les4pattesdupiémontoloronais @yahoo.fr

Article sur La République